désherber une mauvaise herbe

Le désherbage manuel, le désherbage mécanique, le désherbage thermique et l’utilisation d’herbicides naturels sont autant de solutions pour contrôler les mauvaises herbes, ou plus précisément les herbes indésirables dans le jardin. Face à cette diversité de méthodes, il est important de savoir comment supprimer ou contrôler efficacement ces herbes indésirables. Dans cet article, nous explorerons les meilleures techniques pour les éliminer, afin de vous aider à maintenir un jardin propre et sain.

Les techniques préventives

Il est possible de prévenir la prolifération des mauvaises herbes en adoptant ces méthodes de désherbage préventives :

Optimisez vos cultures grâce au « faux semis »

Le « faux semis » est une pratique agricole consistant à retourner le terrain avant la plantation. Cette méthode implique d’arroser le sol pour favoriser la germination des graines des mauvaises herbes qui s’y trouvent.

Une fois que ces herbes ont commencé à pousser, vous pouvez les éliminer en utilisant un sarcloir avant de procéder à la culture proprement dite. Cette technique permet de réduire considérablement la présence d’herbes indésirables lors de la plantation.

Pailler les surfaces cultivées

L’utilisation de paillis sur les surfaces cultivées présente de nombreux avantages, en particulier lorsqu’il s’agit de jardins établis. Le paillage, en particulier le paillage végétal, offre de multiples bénéfices, notamment en limitant considérablement la croissance des herbes indésirables.

Bien que cela puisse être un peu plus difficile avec des herbes indésirables vivaces telles que le chardon, le liseron ou le pissenlit, les petites adventices qui se ressèment régulièrement dans le jardin auront moins de chances de germer dans le paillis par rapport à une plantation en pleine terre.

Ainsi, il sera beaucoup plus facile de les arracher. De plus, vous pouvez semer intentionnellement des plantes qui occuperont l’espace, empêchant ainsi l’établissement de ces herbes indésirables. Par exemple, vous pouvez semer du gazon dans les jointures des pavés ou des dalles.

Les techniques de désherbage à la main

Le désherbage manuel est une méthode efficace pour éliminer les mauvaises herbes de manière précise et ciblée. L’utilisation d’outils adaptés est essentielle pour faciliter cette tâche. Parmi les outils les plus utilisés, une bonne paire de gants est indispensable pour protéger vos mains lors de l’arrachage des herbes. Le couteau désherbeur est un outil polyvalent qui permet d’atteindre les racines en profondeur, notamment pour des herbes tenaces comme les pissenlits.

Outre le couteau désherbeur, la binette est un outil classique et efficace. Elle se présente sous la forme d’une ratissoire circulaire munie d’une lame tranchante. En travaillant la terre autour des mauvaises herbes, vous pouvez les déraciner et les éliminer facilement. Pour les espaces plus restreints ou les interstices entre les dalles et les pavés, les petites brosses avec pointe sont idéales.

De plus, les désherbeurs sur manche sont des outils pratiques qui facilitent le travail en minimisant les efforts physiques. Ils sont équipés d’une pince ou d’un crochet à leur extrémité, permettant de saisir et de retirer les herbes indésirables du sol sans avoir à se pencher ou à s’agenouiller. Ils offrent une solution ergonomique, réduisant la fatigue et préservant votre confort.

Le désherbage thermique

Le désherbage thermique, qu’il soit réalisé au gaz, à l’électricité ou à la vapeur, consiste à appliquer une source de chaleur aux jeunes plantes pour les détruire. Notez que cette technique est principalement efficace sur les parties aériennes des plantes et moins sur leurs racines.

Par conséquent, le désherbage thermique est généralement réservé aux surfaces telles que les pavés, les allées, les dalles et les jointures. Il permet de cibler spécifiquement les mauvaises herbes qui poussent dans ces zones sans recourir à des herbicides chimiques.

Le désherbage passif

Le désherbage passif est une méthode naturelle pour éliminer les mauvaises herbes sur de grandes surfaces. Il suffit de dérouler une bâche noire et des cartons sur le sol, puis de les laisser en place pendant plusieurs semaines ou mois.

Sous l’effet de l’obscurité et de l’étouffement, les herbes indésirables finiront par se faner et disparaître. C’est une méthode respectueuse de l’environnement, mais qui demande du temps et de la patience pour obtenir les meilleurs résultats.

Les herbicides naturels

Il est important de noter que l’utilisation d’herbicides de synthèse est interdite. Cependant, il existe des alternatives d’herbicides naturels à base de matières végétales. Ceux-ci présentent un impact environnemental moindre, mais il est recommandé de limiter leur utilisation. Ils sont particulièrement efficaces pour contrôler les jeunes plantules. Toutefois, il est essentiel de prendre en compte le fait qu’ils ne sont pas sélectifs et agissent par contact.

Voici les principaux pesticides naturels utilisés pour le désherbage :

  • Le vinaigre blanc : Il déshydrate les mauvaises herbes, mais peut affecter les plantes voisines.
  • Le sel : Il déshydrate les plantes et inhibe leur croissance, mais doit être utilisé avec modération.
  • Le bicarbonate de soude : Il altère le pH des herbes indésirables pour les éliminer progressivement.
  • Les huiles essentielles : Certaines huiles, telles que la menthe poivrée, la citronnelle ou le girofle, peuvent être diluées dans de l’eau et pulvérisées sur les mauvaises herbes.
  • Les décoctions de plantes : Les décoctions à base d’ortie, de consoude ou de prêle peuvent être utilisées pour contrôler les herbes indésirables.

Les bons réflexes à adopter avant de désherber

Pour commencer, veillez à tondre les plantes indésirables avant qu’elles ne produisent des graines. Ensuite, laissez votre pelouse pousser suffisamment haut, au moins 6 cm, afin d’empêcher les graines de germer au sol. Optez pour un arrosage réfléchi en privilégiant les systèmes microporeux ou goutte à goutte, plutôt que d’asperger l’ensemble du massif.

De plus, il est crucial de ne jamais laisser le sol nu. Vous pouvez choisir de planter des plantes couvre-sol ou d’utiliser du paillage pour couvrir la terre. Cette mesure empêchera les plantes indésirables de se développer massivement. Enfin, posez-vous la question essentielle : est-il vraiment nécessaire de désherber à cet endroit précis ? Pensez à préserver la biodiversité et à favoriser un écosystème équilibré dans votre jardin.

En suivant ces conseils simples, vous créerez un environnement sain et équilibré, propice au développement harmonieux des plantes et des animaux dans votre jardin.